"La Mort de Müllière ou à quoi ressemble un chant du cygne"

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Abstract

Cet article identifie les diverses traces laissées par une présence masquée, qui se sert de l’image de Molière mourant comme d’un symptôme déplacé de sa propre mort anticipée. Quelqu’un manipule les signes de la biographie de Molière et de sa création artistique de façon à parler de lui-même. This paper points out the traces left by an absent presence that uses the image of the dying Molière as a displaced symptom of its own anticipated death. Someone is manipulating the signs of Molière’s complex biography and artistic creation in order to speak of himself.
Original languageEnglish
Pages (from-to)99-104
Number of pages6
JournalProtée
Volume27
Issue number1
StatePublished - 1999

Fingerprint

Dive into the research topics of '"La Mort de Müllière ou à quoi ressemble un chant du cygne"'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this